Bilan de l’année 2016

Hola! je profite de l’occasion pour vous souhaiter une bonne année 207. Soyez heureux tout simplement, pensez a vous et faite ce que vous voulez.
Je vous offre aujourd’hui un petit bilan de 2016 avec mes 5 bon côtés et 5 mauvais côté de cette année sur la scène de la lutte professionnel, et aussi, des prix individuels que je remettrais.
Commençons avec les 5 moments marquants que je me serais passé cette année

5. Asuka seule au sommet

asuka

Asuka a été signée a la WWE en 2015 et est toujours invaincu à ce jour. À son arrivée, elle s’est greffée au bon noyau de jeune femme montantes, je pense entre autre a Bayley avec qui elle a eu une rivalité du tonnerre. Or, lors du repêchage de Juillet dernier, bon nombre de lutteuses de NXT ont pliées bagages pour aller dans le roster principal, je pense a Bayley, Alexa Bliss, Nia Jax, Carmella et Eva Marie. Donc, la division féminine a été laissée pour morte avec la championne Asuka fin seule au sommet. Plusieurs jeunes lutteuses ont fait leur entrées cette année, Billie Kay, Peyton Royce, Liv Morgan, Ember Moon et Nikki Cross mais elle n’ont rien de celles que je vous ai nommé précédemment. Alors pour plus que la moitié de l’année, Asuka a tournée en rond et n’avait personne de vraiment solide a affronter, la WWE a fallu qu’il signe l’ancienne championne Mickie James pour lui donner un peu de fil à retordre mais encore là, Asuka est ressorti vainqueur haut la main a NXT Takeover Toronto en novembre dernier. Asuka devrait monter dans le roster principal a son tour cette année.
Vous pouvez voir le combat Asuka vs Mickie James de NXT TakeOver Toronto ici: https://www.youtube.com/watch?v=1G9DKJA1NKY

4. Ziggler sur le déclin

ziggy

Dolph Ziggler a connu son lot de bon moment au cour de sa carrière en remportant pas mal tout les titres. En 2016, le contrat de Ziggler venait à échéance et la WWE jonglait avec l’idée de le garder ou de le laisser aller. Pendant quasiment 1 an Ziggler s’est fait rossé à gauche et à droite par un peu tout le monde dont The Miz avec qui il a eu une belle rivalité mais qui s’est avéré à être redondante au final. En fin d’année 2016, Ziggler à réussi à mettre la main sur le titre intercontinental mais l’a perdu quasiment aussitôt à nouveau contre The Miz. Ziggler a eu une année 2016 épouvantable et sans saveur. Ziggy, qui a aujourd’hui 36 ans, se fait vieillissant, mais, il lui reste encore de la bonne lutte en lui. Ziggler est un amalgame entre Mr. Perfrect et Shawn Michaels pour les plus anciens. Ziggler a eu un beau push durant les fêtes pour le titre mondial mais je ne crois pas que cela dur avec le retour de John Cena. Je ne sais vraiment pas ou placer Ziggler en 2017..il a un excellent talent de commentateur, il serais peut-être intéressant de le voir en cette position avant de faire un fou de lui encore cette année.
Vous pouvez regarder le combat pour le championnat Intercontinental entre The Miz et Ziggler a No Mercy en Octobre dernier ici: https://www.youtube.com/watch?v=pgIVPGAKWsU

3. Aussitôt arrivé, aussitôt parti

balor1

Finn Balor fut une grosse vedette dans la division ferme de la WWE, NXT, il a eu des combats époustouflants durant les 2 dernières années. Alors, lors du repêchage de juillet dernier, la WWE a cru bon de le monter dans le roster principal et d’en faire un pilier à RAW. Balor a fait flèche de tout bois à ses débuts en gagnant un match a 4 coins et par la suite en battant Roman Reigns pour être l’aspirant #1 au tout nouveau titre universel. À SummerSlam, l’irlandais a battu Seth Rollins et est devenu le premier champion universel de l’histoire de la WWE, seul hic, Rollins l’a blessé à l’épaule durant le combat , le forçant alors à résilier le titre

.balor-3

Balor qui est un des talents montants est voué à une belle carrière à la WWE, et est, et sera un joueur important à RAW, cependant, je me demande où sa fragilité le conduira. Balor a été annoncé pour rater entre 6 mois et 9 mois d’activité, nous attendons toujours son retour.
Vous pouvez d’ailleurs voir la blessure de Balor ici: https://www.youtube.com/watch?v=dzdKcLupjmU

2. Le joueur franchise sur la tête touche

rollins1

Seth Rollins a brillé sur la scène indépendante pendant plusieurs années et a fait tourner des tête un peu partout au monde. La WWE en a profité pour le signé et en faire la pièce manquante du puzzle suite au début de CM Punk. Rollins a brillé à NXT en étant le premier champion et a ensuite formé The Shield avec Dean Ambrose et Roman Reigns. The Shield fut une des équipes les plus influentes dans l’histoire de la WWE. Ensuite, la légende, Triple H, a cru bon de faire de Rollins son joyau. Rollins n’a pas chomé et est devenu le champion mondial rapidement après avoir trahi ses frères de The Shield. Alors que tout était au beau fixe pour Rollins, il s’est blessé au genou droit dans un gala maison face à Kane en novembre 2015. Il a fallu une intervention chirurgicale pour lui réparer le genou. Un peu comme Balor, Rollins fut champion mondial et il a fallu qu’il redonne son titre.rollins2

La convalescence a été longue et pénible mais vu sa forme physique exemplaire, Rollins est revenu plus rapidement que prévu, il est revenu au pay per view Extreme Rules 2016. Rollins est le genre de protagoniste que la WWE ne peut se passé, il excelle au ring, au micro, nous l’aimons le détester en méchant et l’adorons en babyface. C’est pour cette raison que son absence fut une entorse au sein de l’alignement de la WWE.
Vous pouvez regarder la blessure au genou de Rollins ici: https://www.youtube.com/watch?v=kcwqSJLNrOE

1. Rhodes dans les étoiles et Del Rio au Tacos

cody_rhodes

Cody Rhodes, fils du légendaire et regretté Dusty Rhodes, ainsi que le frère cadet de Goldust, fut pour une décennie au sein de la WWE. Cody, malgré son physique pas très imposant, est excellent au ring et dégage un côté charismatique qu’on ne peut lui enlever. Cody a eu ses bons moments au sein de la fédération, il a eu beaucoup de chance en équipe mais très peu en solo. Malgré sa conquête du titre Intercontinental en 2010, Il a œuvré aux côtés de Ted Dibiase Jr et Randy Orton en tant que The Legacy, ou bien avec sa belle moustache fournie digne de génie en herbe en équipe avec Damian Sandow, Team Rhodes Scholars. Malgré son parcours en dent de scie, Cody a toujours su se relevé et a toujours continué de donné son 110% jour après jour. En juin 2014, Cody tourne en rond et l’Équipe créative ne sait plus quoi faire avec lui, c’est alors qu’est né Stardust.

arrow-sumerslam-stardust

À l’image de son frère Goldust, Cody est relégué en personnage venant du cosmos et des étoiles. Cependant, le personnage n’a pas collé à tout le monde, surtout sachant la vrai identité de l’humain sous le maquillage étoilé, ce ne fut aucunement crédible. Stardust n’a que jobber pendant son parcours. Il a encore fini en équipe avec The Ascension formant The Cosmic Wasteland. Seul point positif, l’équipe créative lui ont laissé carte blanche sur ses promos, ce qui nous a donné à de beaux moments de télé tout de même, comme sa rivalité avec le comédien américain de The Arrow, Stephen Amell. En mai 2016, Rhodes a demandé sa libération de la WWE, son vœux a été exaucé quelques semaines plus tard. Une bien triste fin pour un jeune homme au talent immense. Son épouse Éden Stiles, qui fut annonceuse maison, a quant a elle, elle aussi demandé sa libération pour pouvoir suivre son mari

Rhodes n’a pas perdu de temps a se trouver un emploi, il a fait un combat promotionnel a la TNA le 2 octobre a Bound for Glory contre Mike Bennett, puis est signé a la Ring of Honor/New Japan Pro Wrestling, il fera ses débuts a Final Battle en battant Jay Lethal, puis a la NJPW, le 10 du même mois pour annoncer qu’il est membre en règle de la célèbre Bullet Club.

Ce qui me mène ex æquo en pôle position, au mexicain Alberto Del Rio, qui lui aussi a œuvré un bon moment à la WWE.

alberto_del_rio
Del Rio a eu une première  »run » époustouflante au sein de l’élite de la fédération en étant étiqueté rapidement comme un joueur important. Il a collectionné les titres mondiaux. Del Rio avait profité de sa notoriété mondiale pour se faire désiré à la WWE, ce qui lui a valu un lucratif contrat en 2010.
En aout 2014, Del Rio est congédié du a une altercation avec un autre employé en coulisse. The Aristocrat a continué d’œuvrer sur la scène indépendante pendant ce temps, ce qui l’a mené a un retour au bercail un an après.
Del Rio a fait un retour surprise au pay per view Hell in a Cell en octobre 2015 en remportant rapidement le titre des états-unis contre John Cena. Toutefois la lune de miel de Del Rio a été de courte durée. Il a perdu son titre en Janvier au Royal Rumble 2016 et il a enchainé les mauvaises storylines. Le 30 novembre, il joint la nouvelle écurie de Sheamus, soit la League of Nations avec Rusev et Wade Barrett.

lon

L’équipe n’a rien fait qui vaille et fut rapidement mit de côtés. À partir du démembrement de l’équipe, Del Rio fut classé comme étant un quasi-jobber, se battant aux émissions secondaires Main Event et Superstars. En mai 2016, Del Rio annonce qu’il a débuté une relation avec la lutteuse Paige.

alberto-del-rio-and-paige-28498921-620x400

Cette relation les ont menée au suicide professionnelle. Le 18 Aout 2016, Del Rio fut suspendu 30 jours par la WWE pour avoir violé la politique de bien-être. Pendant sa suspension, El Patron a donné un entrevue dans laquelle il dit avoir été dupé par la WWE et qu’ils n’ont pas tenus leur promesses à son égard. Le 9 septembre, Del Rio a demandé sa libération, ce qui lui est accordé, pendant que sa conjointe, Paige, purge sa 2ième suspension pour avoir contre venue à la politique de bien-être.
Dommage car Del Rio a tout ce qu’il faut pour être au sommet. L’athlète de 39 ans a un physique exemplaire, est un technicien hors paire et un charisme exceptionnel. Ses mauvais choix l’on mené au gouffre. Par la suite, Del Rio est retourné dans son pays natal du Mexique et continu d’apparaitre dans les fédérations indépendantes. Pendant ce temps, sa conjointe Paige, a finie de purger sa peine depuis belle lurette mais elle n’est toujours pas apparu au petit écran.

Maintenant, laissons le mauvais de côté et dirigeons nous vers les bien faits de l’année 2016.

5. On sort le bois mort

rybackrose2damien_sandow_statking_barrett_stat

2016 a eu son lot de belles signatures mais a eu aussi bon nombre de licenciement. Triste car tout ses lutteurs congédiés ont une famille à faire vivre mais il en demeure pas moins que pour nos yeux et pour nos oreilles ce fut une délivrance. Je pense ici a Ryback, Adam Rose, Damian Sandow et Wade Barrett qui furent tout les 4 remerciés au cours de l’année. Ses 4 lutteurs tournaient en rond et était complètement inutiles. Le seul qui avait du potentiel était Barrett mais la WWE l’a tellement mal utilisé que ca l’a conduit à sa perte. Ce fut une bonne nouvelle en soi car avec sa places vacantes, la WWE a pu profité de cette opportunité pour monter quelques noms de NXT comme Sami Zayn, Tyler Breeze et Baron Corbin, qui sont plus jeunes et efficaces. J’ai bien hâte de voir ce que nous réservera 2017…je prédis que Jack Swagger, Curtis Axel, Darren Young et Bo Dallas écoperont cette année, ça reste à voir.

4. NXT fait le pleins

ariesstrongroodeyoung

 

Avec les licenciement, les jeunes fringants de NXT qui montent dans le roster principal, ceci a laissé des trous important a NXT. Mais le WWE a toujours été reconnue pour être malin et opportuniste et c’est exactement ce qu’ils ont démontrés encore une fois. La WWE en a profité pour signés les agent libres les plus convoités sur la scène indépendante. C’est alors que des Austin Aries, Roderick Strong, Bobby Roode et Eric Young ont fait leur entrée a NXT ainsi que Luke Gallows et Karl Anderson dans le roster principal.

luke_gallows_and_karl_anderson

Avec ces signatures, la WWE ont assurés leur avenir.

3. Le retour des  »brands » séparés.

wwe_draft_logo

 

Le 25 Mai 2016, , la WWE a tenu un communiqué comme quoi RAW et Smackdown serais deux entités différentes avec deux alignements différentes. La WWE commence la  » Nouvelle Ère ». Le 19 Juillet, lors du premier Smackdown en direct de l’histoire, la WWE y tient un repêchage pour déterminé qui avec a RAW et qui va a Smackdown. Cela mène a un renouveau car ceci laissera des opportunités et une visibilité plus grande aux lutteurs que l’on voyait juste sur les émissions secondaires. Cela donnera un second souffle à la programmation car maintenant les 2 émissions ont leur propre histoires, alignements et championnats. J’avais arrêté de suivre Smackdown car je trouvais que c’était du réchauffé de RAW la veille alors ça la fait mon bonheur et celui de bien des gens.

2. Le retour de Goldberg

goldberg-survivor-series-win-645x370

Avec la sortie du jeu WWE 2k17, la WWE en a profité pour signée la légende de la WCW Bill Goldberg pour ainsi le faire affronter la bête et ex champion de la UFC, Brock Lesnar. 2 personnages qui sont en avant plan dans le jeu de 2K Sports. Beaucoup d’énergie a été mit dans la préparation du combat en pub et en promos. J’étais très excité de revoir celui qui a animé mon adolescence avec ses 173 victoires d’affilées. Le combat fut donné à Survivor Series 2016. Une très belle fin de soirée s’annonçait, les entrées des 2 lutteurs furent a en donner la chair de poule. Le combat débute…BANG, un spear, BOOM un 2ième spear, POUF, Jackhammer pour le compte de 3. J’étais estomaqué et sans mot. Moi et mes 2 amis somment subjugués. Nous ne comprenons rien, d’un côté je trouve ca dur de voir un combat principal se terminé en 1 minute 26 secondes mais d’un autre côté je trouve ca intéressant de voir Lesnar, qui est le plus craint sur la scène professionnel se faire rossé comme un enfant d’école ainsi que de voir comment l’histoire entre les deux se dérouleras alors que les 2 ont annoncés qu’ils seraient du Royal Rumble match a la fin Janvier 2017. Malgré ses 50 ans, Goldberg est en grande forme et a annoncé qu’il ferais encore 3 combats d’ici Wrestlemania qui est en Avril prochain.

1. Le Phenomenal et le roi du Strong Style

Ce qui me mène a mon sommet de l’année 2016, encore une fois, ex aecquo a 2 individus, soit AJ Styles et Shinsuke Nakamura.

aj-styles-wwe-royal-rumble_geetrp

Au Royal Rumble 2016, j’avais entendu dire qu’un certain AJ Styles débuterais. Alors mes dires furent confirmés. L’agent libre le plus convoités de la scène internationale entrait au #3 du combat Royal Rumble. Je pensais que le toit de l’aréna allais exploser et je pensais que j’allais faire dans mon caleçon, j’en avais des frissons. Je capotais a l’idée de voir un lutteur de tel talent arrivé au sein de la grande fédération. Ma crainte…Comment allais t-il être utilisé? J’ai eu ma réponse positivement peu de temps après. Styles a décidé de signé à la WWE a condition que ses collègues de The Bullet Club, Doc Gallows et Karl Anderson signent eux aussi avec la fédération de Stanford. L’équipe fut rebaptisé The Club et ont fait la pluie et le beau temps, notamment en malmenant le visage de la compagnie, John Cena. Par la suite, Styles a accumulé les victoires, contre Chris Jericho, Kevin Owens et Cesaro. Par la suite, en juillet, lors du repêchage, The Club fut séparé alors que Anderson et Gallows ont pris le chemin de RAW et Styles de Smackdown. EN Aout a SummerSlam, Styles a défié John Cena a un match lui disant qu’il n’avait pas besoin de ses acolytes pour le battre. Comme de fait, Styles a remporté son match contre Cena et a entré dans le portrait pour un match de championnat. En Septembre, lors de Backlash, Styles a remporté le championnat de la WWE face a Dean Ambrose et depuis ce temps, Styles est toujours champion et accumule les succès.

aj-styles-champion-backlash
Styles n’a plus besoin de présentation, il a gagner toutes les ceintures, partout ou il est passé, TNA, ROH et NJPW. IL ne lui manquait la ceinture de la WWE pour finaliser le dessus de son foyer. Du côté de Smackdown, Styles est vraiment dans une catégorie à part.
Pour voir l’arrivé de Styles au Royal Rumble 2016, cliquez ici: https://www.youtube.com/watch?v=ubZR-cfkSDQ

Pour mon 2ième point en première position, je vous parle de l’arrivé du lutteur venant du pays du soleil levant, Shinsuke Nakamura.

shinsuke
en 2014, un collègue me parle de Shinsuke comme son lutteur préféré et qu’il a un talent indéniable. C’est alors que je me suis tapé quelques DVD de la ROH/NJPW, je suis renversé par l’excentricité du lutteur. Un style bien a lui, très théatral mais qui colle bien a sa peau. Pendant 2 ans j’ai suivi le parcours du roi du Strong Style, un des combats que j’ai vu de lui qui m’a le plus ébranlé est son long match contre justement AJ Styles au Wrestle Kingdom l’an dernier au Tokyo Dome. J’apprends par la suite que la WWE l’a signé. Je suis sans mot et très excité à l’Idée de le voir dans un ring de la WWE. Nakamura a lui aussi roulé sa bosse sur la scène indépendante et surtout au Japon. L’athlète de 36 ans s’est battu contre pas mal la crème des lutteurs japonais autant qu’américain. Les Okada, Lesnar, Jericho, Angle, Ibushi, Tanahashi et j’en passe.
Le 22 Février 2016, Triple H annonce officiellement qu’ils ont signé Nakamura et que ce dernier se battra a NXT TakeOver Dallas contre Sami Zayn, qui lui, sera son dernier combat a NXT.
Tout au long du printemps, Nakamura a accumulé les victoires, notemment contre Finn Balor et Tye Dillinger.
Le 20 Aout 2016, Nakamura a une chance au championnat NXT alors qu’il affrontait Samoa Joe a NXT Take OVer Brooklyn. C’est à cet événement que Nakamura fut couronné pour la première fois champion de la NXT.

naka-champ-195808
Le 19 Novembre 2016, a NXT TakeOver Toronto, Samoa Joe a eu sa revenge et a causé la première défaite de Nakamura pour ainsi lui arraché la ceinture
Ce n’était que partie remise alors que les que les 2 protagonistes en sont encore une fois venu au prises mais cette fois ci, à Osaka au Japon. Nakamura est devenu pour la 2ième fois champion de la NXT alors qu’il a battu Big Joe devant ses partisans asiatiques.
Pour voir le premier combat de Shinsuke a NXT TakeOver Dallas vs Sami Zayn, a regarder ici: https://www.youtube.com/watch?v=5PQYCE0oaZU

wwe-cruiserweight-classic-cwc-bracket

Mention spécial aussi au retour de la division  » Cruiserweight » ou en français la division des poids léger. La division avait disparu au cours du début des années 2000 et est réapparu a la fin de l’été dernier avec un tournoi avec les meilleurs poids léger de la planète. Après ce tournoi, la division RAW s’est approprié des poids léger, puis l’émission hebdomadaire 205 Live est apparu au petit écran pour nous faire suivre l’évolution des histoires entre eux. TJ Perkins a été sacré champion du tournoi des poids léger et ca lui a valu la ceinture de champion des poids léger. Ceinture qui a fait peau neuve pour l’occasion. Seul bémol, depuis Septembre, la ceinture a changé de main 3x, je ne trouve pas ca très bon pour l’image de la ceinture mais d’un autre côté, la division est bourrée de talent et bien des gens pour être champions.

Mes prix individuels de 2016 et mes prédictions 2017.

Rivalité de l’année 2016

rivaloty

Sans contre dit, j’opte pour la rivalité entre Shinsuke Nakamura et Samoa Joe du côté de NXT, ils nous ont tenu en haleine pendant 4 combats sans que l’on ne trouve ca lassant. Malgré le fait que Nakamura casse son anglais un peu, il a toujours trouvé le moyen de se faire comprendre et de garder les gens avec lui. Pour Joe, c’est un gars qui peut aussi bien jouer les gentil tut comme les méchant, dans ce cas ci, c’est du côté des méchants qu’il a brillé. Il a tenu son rôle de gars obsédé par Nakamura jusqu’au dernier combat il y a quelques semaines qui prenait place dans une cage. Samoa Joe a fait le tour de NXT et devrait commencer sous peu dans le roster principal. Pour Shinsuke, Bobby Roode devrait se pointer le bout du nez bientot pour essayer de mettre la main sur le titre de la NXT .

d68eb422c50f005c827d39af3f8c5e31

Prédiction rivalité 2017.

Avec le hype épouvantable que Chris Jericho et Kevin Owens ont en équipe, leur séparation est imminente et devrait mener a un match entre les deux au printemps ou cet été. Vu que Jericho a un horaire chargé avec son groupe Fozzy cet été, il devrait se retirer des écrans sous peu. Si les 2 nous donnent autant d’énergie dans une histoire contre qu’en équipe ce sera épique.

jericho-vs-owens
Équipe de l’année 2016

ttoty

 

Je ne peux faire autrement que de dire The New Day, même si les Young Bucks me fatiguent…Cependant, mon choix est pour New Day vu qu’ils ont battu le record de longévité pour les titres par équipe avec 483 jours d’affilés en tant que champions. Malgré les ventes faramineuses de produits dérivés à leur éfigie, je crois que New Day se séparera en 2017

newday

Équipe a surveiller en 2017

Là j’y vais avec The Young Bucks, les tout nouveau champions par équipe de la ROH et les champions IWGP Junior ne dérougissent pas. Ils sont juste excellent. Je crois que leur popularité s’accroitrera d’avanatge en 2017 et encore plus d’opportunité se présenteront à eux cette année autant a la ROH qu’a la NJPW. Le 3 décembre dernier, Matt et Nick Jackson ont signés une nouvelle entente avec la ROH et la NJPW pour les 2 prochaines annéées.

yb

Femme de l’année 2016

divoty

 

J’y vais avec Charlotte Flair. La fille de Ric Flair a tout cassé depuis son arrivée il y a un peu plus d’un an. Elle en est déja a sa 3ième conquête du titre féminin en plus de n’avoir jamais perdu lors d’événement spéciaux. Charlotte a tout ce qu’il faut, la grandeur, la taille, le talent autant physique qu’au micro, je crois que sa popularité ne fait que commencer

charlotte

Femme a surveiller en 2017

J’y vais avec Bayley. La préférée des tout petits a connu des débuts en dent de scie dans le roster principal en additionnant victoire et défaites. Cependant, il y a 2 semaines, elle s’est vu offrir une nouvelle rivalité contre la championne en titre Charlotte Flair. Cette opportunité arrive a point, elle qui a quand même battu Charlotte a 3 reprises. Je crois que Bayley saiserera cette chance, car il n’a qu’elle des 4 Horsewomen de NXT (Charlotte, Bayley, Sasha Banks et Becky Lynch) qui n’a toujours pas gagnée de ceinture. 2017 sera son année.

bayley

Lutteur émergent 2016

bosoty

 

Pour choix s’arrête sur Braun Strowman. L’ancien de la famille Wyatt a toujours le rôle de bouncer pour protéger ses compères dans avoir de défi reel, toutefois, lors du repêchage de juillet dernier, Strowman s’est retrouvé fin seul de son groupe du côté de RAW. Strowman a rincé des jobbers avant de s’en prendre a Sami Zayn et a le réduire en pièce. Strowman qui a un physique monstrueux s’est vu offrir de belles opportunités dans les dernières semasines, entre autre en affrontant un gars de talent en Seth Rollins. Strowman a livré la marchandise et parait très bien. La WWE a de grande attente envers lui et je crois que son  »push » se poursuivra pour ce début d’année et qu’il aura une chance au titre mondial.

braun-strowman-raw-82216-645x369

Lutteur émergent a surveiller en 2017

Baron Corbin. Un autre au physique imposant. Ce produit de NXT a eu un parcours en dent de scie durant les 2 dernières années. À ma grande surprise, Corbin a monté rapidement dans le roster principal en remportant le combat Royal en la mémoire de la légende André The Giant en avril dernier à Wrestlemania. Cet été Corbin n’a pas été mis a rude épreuve alors qu’il a affornté à quelques reprises des lutteurs de bas de gamme et des poids légers comme Kalisto. Cependant, le loup solitaire s’est très bien moulé au cadre et réagi très bien aux situations qu’on lui impose. C’est pour ceci que présentement Corbin est proche d’une opportunité au titre mondial, 2017 sera son année.

corbin

Et voici le clou pour la fin

Superstars de l’année 2016

soty

 

Pour toutes les raisons évoqués plus hau je vais y aller pour AJ Styles.

wwe_aj_styles_3rd_wallpaper_2016_by_lastbreathgfx-dahug4n

Superstar a surveiller 2017

Je vais prêcher pour ma paroisse et je vais dire le québécois Kevin Owens. Owens est sur un nuage et est champion universel depuis maintenant une centaine de jours. Sa popularité explose de jour en jour et je crois que ca ne fera qu’augmenter au fil de l’année qui s’en vient, surtout s’il a une rivalité avec son bon ami Chris Jericho. Le petit gars de Marieville sur la Riv-Sud est l’homme de confiance de Triple H à l’huere ou on se parle. Owens est plus qu’excellent au ring et il est un des meilleurs depuis CM Punk au micro.

kevin-owens-as-wwe-universal-champion-2
C’est sur ces quelques mots que je vous souhaite une excellente année 2017, tout pleins de surprises et de petits bonheurs.

Review de Roadblock: End of the line 2016

roadblock

Hier soir, avait lieu l’événement à la carte de la WWE, Roadblock: End of the line. L’événement prenait place à Pittsburgh en Pennsylvannie..

1. Le show débute avec la défense des titres par équipe, détenus par The New Day, qui, ont se rappel, ont battu le record de Demolition la semaine dernière pour le plus long règne de champion par équipe. Ils fesaient face à l’équipe européenne formée du superman suisse, Cesaro et du guerrier celtique, Sheamus.
Le combat à vraiment donné le ton à la soirée. Il y a eu de beaux moments de part et d’autres mais l’équipe de Cesaro et Sheamus ont dominé, je vous dirais environ 80% du combat. Quand Cesaro s’est relevé du Big Ending de Big E, j’ai tout de suite compris que Cesaro et Sheamus avait le vent dans les voiles. Ensuite est venu le moment ou Sheamus à frappé accidentellement Cesaro par en arrière, cela à semé un doute dans ma tête, mais la chimie entre les deux, hier soir, était trop présente pour que le titre leur coule entre les doigts comme du sable.
Comme je vous l’ai dit la semaine dernière, après avoir battu le record, le règne de champions de New Day s’essoufflerais, et bien c’est hier soir que ca s’est passé. J’hésitais entre les équipes de Cesaro ou Sheamus, ou bien, l’équipe de Luke Gallows et Karl Anderson pour mettre fin au règne, mais, finalement ce sont les européens qui s’en ont sortis haut la main.
L’équipe est parfaitement balancé, la vitesse et l’agilité de Cesaro complète bien le côté  »powerhouse » de Sheamus, seul hic, le scénario. Effectivement, pour vous faire ça bref, Sheamus et Cesaro ont eu, dans les derniers mois, une séquence de match vis-à-vis dans une série 4 de 7. Le verdict s’est terminé avec une nulle, vu qu’il y avait eu décompte extérieur double au 7ième match. C’est alors que le directeur général de Raw, Mick Foley, avait mis les deux hommes en équipe pour régler leur différent et essayer de bâtir une chimie. La suite que vous connaissez s’en est suivie. Ça me parait du réchauffé et ça me fait pensé à il y a quelques années a Team Hell No formée de Daniel Bryan et Kane, c’est du copier-coller. Néanmoins, le talent y est et ils méritent amplement leur victoire d’hier, mais je ne pense pas que ce sera du long terme. Soit un rapatrient du titre par New Day ou une victoire de Gallows et Anderson pourrait venir brouiller les cartes, suivi d’une séparation des présents champions, serait logique.

cesaro-y-sheamus-nuevos-wwe-raw-tag-team-champions-18-12-2016-instagram-wwe

 

2. En deuxième lieu, ils nous ont envoyé la brute à Braun Strowman contre le Montréalais d’origine serbe, Sami Zayn.
Depuis le repêchage de Juillet, la soirée ou Raw et Smackdown sont devenus deux entités différents, Braun Strowman a dû quitter The Wyatt Family pour être revampé à Raw. Depuis, l’équipe de scénariste ont faire du black sheep, un monstre imbattable qui, depuis des mois détruit des lutteurs locaux, communément appelé des  »jobbers » ou faire valoir, en 1 vs 1, 2 vs 1 ou même 3 vs 1. Ensuite, Zayn pensant faire le super héro, est intervenu à la fin d’un combat de Strowman, mais, le montréalais en a pris pour son rhume et s’est fait réduire en pièce.
Au dernier Survivor Series, le mois passé, Zayn pouvait rapatrié le titre Intercontinental à Raw détenu par The Miz à SmackDown, mais malheureusement, Zayn a failli à la tâche. Alors, le lendemain, lors de Raw, le dg Mick Foley a voulu punir Zayn, alors, il l’a envoyé dans la fosse aux lions en le faisant affronter Strowman. Ce dernier a encore une fois réduit Zayn en poussière. La semaine suivante, mécontent de son utilisation à Raw, Zayn a été enguirlander Foley, ce qui a mené à une guerre verbale entre les deux, qui, finalement s’est soldé avec une proposition de Foley à l’endroit de Zayn. Plus tard, dans la soirée, Foley est revenu à Zayn en lui disant qu’il pouvait tenter de l’échanger du côté de Smackdown s’il pouvait être plus heureux, mais, qu’il voulait lui donné une dernière chance. pour prouver au monde entier qu’il pouvait river les épaules de Strowman au sol pour le compte de 3. C’est alors que Foley a donné un match à Zayn contre Strowman hier soir à Roadblock avec une limite de temps de 10 minutes. Ci le temps s’écoulait, Zayn serait libéré de Raw.
Encore une fois, lors de Roadblock, Zayn s’est fait déclasser par Strowman de A à Z, cependant à la fin du temps, Zayn commençait à prendre du poil de la bête mais ce ne fut pas un grand combat, trop de différence entre les deux.Zayn a passé le combat à s’enfuir. En bout de ligne, Zayn a subit et malgré sa dégelée il à passé à travers du 10 minutes, mais l’histoire n’a ni queue ni tête en soi. Zayn à toujours été le gars sous-estimé de la meute, et Strowman était invaincu, mais tant qu’à moi, Zayn n’a rien joué d’un héro, et Strowman affiche maintenant une défaite complètement inutile.
Bref j’aurais vu une belle transaction envoyant Zayn à Smackdown en retour de Dolph Ziggler, deux lutteurs qui se cherche en quelque sorte, ça leur aurais permis de repartir sur de nouvelles bases mais en vain. Nous verrons bien où ce chantier nous mèneras.

maxresdefault

 

3. Le 3ième match à été selon moi, le meilleur combat de la soirée. Chris Jericho affrontait,  »The Man » Seth Rollins. Un beau combat avec une belle mixture d’échanges raides, de haute voltige et de soumissions. J’ai été sur le bout du divan tout le long du combat. Le combat aurait pu être facilement le clou de la soirée. Il y a eu beaucoup de prises contrés avec brio, ce qui a fait la beauté du combat. C’était beau de voir un vétéran comme Jericho, dans la quarantaine, être capable de suivre et d’épauler un blockbuster comme Rollins.
Jericho et le québécois Kevin Owens ont depuis quelques mois une relation d’amitié intense à l’écran, mais dans les dernières semaines, sa été écorcé un peu au passage entre les deux, opinions diverses et mauvais timing. Dans les dernières semaines, Owens à essayé de se racheter auprès de Jericho à quelques reprises mais sans succès. Alors, lors du combat contre Rollins, Owens est intervenu pour essayer de distraire Rollins que mener Y2J à la victoire mais c’est l’effet inverse qui s’est produit. KO a distrait Jericho, qui, lui, avait été clair qu’il ne voulait pas voir sa présence au abord du ring. Finalement, en se tournant Rollins y a été d’un pedigree a Jericho pour la victoire.
La fin m’a un peu agacé, je m’attendais à voir d’avantage une confrontation entre Jericho et Owens sur le ring, ou backtage, ou même, un beau pétage de plomb de Jericho sur le ring après sa défaite, mais rien de tout ça s’est passé.
La fin n’a quand même rien enlevé à la qualité du combat. Un gros j’aime.

y2jroll

 

4. En milieu de gala, nous avons eu droit au combat de championnat des poids légers entre Brian Kendrick, TJ Perkins et le champion Rich Swann.
Nous avons eu droit à un très bon combat entre Perkins et Swann…vous avez bien lu, Kendrick à passé la quasi-totalité du combat à l’extérieur. Dommage car pour l’ex champion il a du beau matériel à nous offrir. Néanmoins, le combat fut rapide dans les deux sens du terme, les gars étaient en forme et il y avait un bon roulement mais le combat n’a pas durée très longtemps.

cruiser

Mon moment préféré, fut à la fin du combat, quand nous avons été témoins du retour de Neville dans le ring. L’anglais, qui a eu son lot de blessures durant les 2 dernières années, à fait son apparition à la fin du combat pour s’en prendre à Swann et Perkins. Neville est maintenant du côté des vilains. Un rôle qui lui va à merveille, alors qu’on sentait que la scripteurs avaient du mal à lui trouver une place claire au sein de Raw. Un renouveau qui lui sera bénéfique sans aucun doute.

neville-roadblock-659x400

 

5. Ensuite, l’avant combat principal, qui a été à mon goût la longueur du show, tellement que j’en ai perdu la carte quelques moments. Ils nous ont servis le 30000000ème épisode de la saga entre Charlotte et la championne Sasha Banks. L’historique entre les deux dur depuis beaucoup trop longtemps, même que l’on remonte jusqu’à leur passage à NXT. L’histoire est redondante et sans saveur.
Hier, à Roadblock, ont nous a mit un Iron Man match de 30 minutes entre les deux lutteuses. un Iron Man match est pré-conçu avec une limite de temps ou le lutteur,lutteuse doit faire le plus de tombé pour le compte de 3 pendant le laps de temps. Celui qui a le plus de victoire à la fin du cadran, l’emporte .
Hier, ça a pris plus que la moitié du temps avant que le premier tombé de victoire ait lieu, ce fut interminable. Il n’y a eu que des soumissions ou presque et on sentait l’énervement des gens.

charlotte-sasha-banks-roadblock-645x370
En plus, ils nous ont étiré ça . Ce fut 2 à 1 pour Banks alors qu’elle était en position soumise (je peux lire dans vos tête mes coquins!), et elle a tapée alors qu’il ne restait que 2 secondes au combat. Ce qui nous a mené à une prolongation. Dieu merci, ce fut de courte durée, Charlotte a mit fin à mes souffrances et celles de Sasha avec son Figure 8.
Alors,Raw reprend Charlotte comme championne. Je trouve que le visage de la ceinture féminine de Raw perd de la crédibilité depuis que Charlotte et Sasha s’échange la ceinture constamment. Il va être temps que Bayley entre dans le cadre d’aspirante et sa presse.
Notons que Charlotte n’a toujours pas perdue lors de gala spéciaux.

backstage-creative-charlotte-sasha-banks-feud-ending

 

6. Ce qui du mène au combat principal de la soirée, le québécois et champion universel, Kevin Owens contre le champion des États-Unis, Roman Reigns.
Je ne m’attendais pas à un gros combat entre les deux et c’est exactement ce que j’ai eu. Tout de même, le combat a eu ses bons moments, c’était pesant. Un combat entre deux mastodontes, des coups et des prises grasses. Même si la qualité du combat n’était pas 5 étoiles, je ne peux pas dire que le combat fut plate en soi. Il a y a eu un beau mélange de soumissions, revirements, mais il a eu une certaine longueur.

chrisjericho-3-696x379
La fin m’a fait sourire quelque peu. Évidemment, Chris Jericho ne pouvait pas laisser le combat se dérouler devant ses yeux, alors à la fin nous l’avons vu apparaitre.
La fin fut très théâtrale mais ce fut bien joué. Jericho est entré et a fait son Codebreaker sur Owens. Mais, VOILÀ! pourquoi pas y avoir pensé, et bien oui, en attaquant son comparse, Y2J s’est assuré que qu’Owens garderait son titre alors que ce dernier a gagné par disqualification. Jericho regarde la ceinture de champion pendant un moment avant de la remettre à son propriétaire suivi d’un beau gros calin. Tout ça devant les yeux subjugués de Reigns.

kevin-owens-chris-jericho-roadblock-645x370
Les 2 compagnons descendent du ring, mais il en fallait pas plus pour que Reigns s’en prenne à eux. Reigns ramasse KO avec son spear en dehors de l’arène, Y2J lui, essaie de s’enfuir en courant mais tient tient, la musique de Seth Rollins retantie, Rollins rejoins Jericho et le terrasse de coups de poings. Finalement, les vieux acolytes de The Shield passe KO et Jericho à travers la table des commentateurs tour a tour.

wwe-759

La fin fut très joué à la Broadway mais c’est ça que nous voulons en quelque sorte. Cela a permis au show de ne pas finir amèrement. La suite? j’en ai aucune espèce d’idée. Ce n’est pas clair encore. Maintenant que Owens à garder son titre, est-ce que Jericho va en profiter et le trahir pour ainsi mettre la main sur le Saint-Graal, ou bien que Rollins va lui aussi s’en prendre à son ancien frère d’armes, Roman Reigns.
En toute honnêteté, avec le Royal Rumble qui s’en vient le 29 Janvier prochain, Raw et Smackdown seront réunis. Je verrais bien une réunion de The Shield avec Seth Rollins et Roman Reigns de Raw accompagné de Dean Ambrose de Smackdown contre Kevin Owens, Chris Jericho et AJ Styles. On jase là!

tumblr_oif32h3co31rmvjexo3_1280

 

Prochain billet, ce sera mon top 10 de mes meilleurs équipes de tout les temps!

@+

 

 

A New Day, A New Way

Bonjour, Je m’appelle Gabriel Paré, 29 ans, je suis un amateur de lutte professionnelle depuis ma tendre enfance. J’ai commencé à suivre les activités de la World Wrestling Federation (WWF) alors que j’avais à peine 5 ans. J’ai eu la piqure dès mon jeune âge, mes yeux étaient rivés sur mon écran semaine après semaine le samedi matin. J’étais enchanté par ces personnages grandeur nature . Les acrobaties, les personnages colorés qui jouaient les héros sauvant la planète des vilains. Vite vite, je pense à Hulk Hogan, Macho Man, Ultimate Warrior, Undertaker, Brutus Beefcake et j’en passe. Je m’identifiais beaucoup à eux.  J’ai vite compris que c’était fait pour moi.  Étrangement, mon intérêt n’est pas venu de mon père mais bel et bien de ma mère, qui dans son jeune temps, a assisté à quelques spectacles au Centre Récréatif Marcel-Bonin de Joliette ainsi qu’au centre Paul Sauvé, à Montréal, d’où ma mère est originaire.  En vieillissant, j’ai resté accroché, j’ai évolué avec ces personnages, j’ai traversé les époques avec eux. Après quelques années, en début d’adolescence, j’ai réalisé que c’était au delà d’un attrait mais bel et bien une passion. J’ai enchainé les produits dérivés, cassette audio, cassette vhl, affiche, chandail, peluches, etc. Je me rappel de l’époque ou mon père m’amenait main dans la main au centre vidéo Beaudry à Joliette pour me laisser choisir une cassette vhs de lutte à louer.

Une fois par mois, moi, mon cousin et ma cousine nous allions au Centre Récréatif Marcel Bonin où il y a avait les spectacles amateurs de Lutte Lanaudière devenu plus tard la Northern Championship Wrestling (NCW). La Cosa Nostra (Franky The Mobster & Raiden), Alexandre le Magnifique, Daniel Léon,  Le Géant Golem, Guy Williams, Frank Blues, Iceman, Marc le Grizzly, égayait nos soirées d’hiver.

Mon premier événement majeur en direct fut en 1996, au Centre Molson à Montréal avec mes parents.. J’étais sans connaissance, assis sur le bout de mon siège. Je m’empêchais d’aller aux toilettes tellement que je ne voulais rien manquer de l’action. Il y avait Goldust, Yokozuna, Undertaker,Shawn Michaels, Owen Hart, Ahmed Johnson, je ne pouvais être plus heureux. La terre venait d’arrêter de tourner. Je voulais que ce moment dure pour toujours.

En 1999, je commence mon secondaire. En classe d’Éthique et Cultures Religieuses, nous sommes assis 2 x 2. Je fais la connaissance d’un nouvel ami. à force de jaser, nous nous rendons compte que nous avons la même passion. Quelques minutes plus tard, à la fin du cour, mon ami m’invite chez lui à regarder Monday Night Raw le soir même. J’accepte son invitation avec plaisir. Ce fut le début d’une longue complicité. Nous enchainons les événements à la télé, jusqu’au beau jour où nous décidons d’emboiter le pas et de s’acheter des billets pour participer à un événement télévisuel ensemble. Le lundi 31 mai 2004 arrive, nous sommes excités comme deux enfants à Noël, la journée d’école est interminable. Le soir nous partons avec mon père et nous nous rendons au Centre Bell. Nous avons des étoiles dans les yeux. Nous sommes dans une bulle et nous nous comprenons pas ce qui se passe atour de nous, les caméras, les artifices, les lumières, la foule. Ce soir là, nous avons assisté à une partie de l’histoire du Québec alors que La Résistance (Sylvain Grenier et Robert Conway) ont battus Chris Benoit  et Edge pour gagner le titre par équipe devant la foule locale Montréalaise.

2 mois et demi plus tard, un des 4 gros shows de l’année a lieu, soit SummerSlam. À l’époque, le cinéma Famous Players Star Cité de Montréal, diffusait les galas de la télé payante sur place. Ce soir là, encore une fois, nous avons été témoin d’une page d’histoire alors que Randy Orton remportait le titre poids lourds sur Chris Benoit pour devenir le plus jeune champion poids lourds de l’histoire de la WWE à l’âge de 24 ans seulement.

Un an après, soit le 2 Juillet 2005,ma vie bascule, mon père cède à un infarctus du myocarde dans une fête familiale. Ce fut clair, qu’à ce moment ma vie allais changer. Je venais de perdre un pilier important de ma vie. Je me suis accroché à ma mère. Je me rappel très bien qu’au salon funéraire, les yeux dans l’eau, ma mère et moi avons discuté de la possibilité d’acheter une paire de billets pour le Monday Night Raw qui approchait pour se changer les idées. Nous l’avons fait, pour traverser le deuil ensemble, nous avions été au Centre Bell avec mon parrain et mon cousin. Nous avons passé une soirée en montagne russe émotionnellement mais nous y avons trouver notre compte tout de même.

Au fil du temps, mon ami a perdu de l’intérêt, mais lorsque nous nous voyons, il m’en parle encore à l’occasion, de qui sont les nouvelles vedettes, etc. Tu peux sortir le gars de la lutte, mais tu ne peux pas sortir la lutte du gars.

Aujourd’hui, père de 2 enfants, j’essaie de leur transmettre ma passion sans pression. J’essaie de leur montrer le côté caricaturale et artistique plus que la violence en soi. Ma fille suit du coin de l’oeil mais mon fils je crois bien qu’il est en train de développer un certain intérêt. Il adore les lutteurs masqués et il sort son arène miniature et ses figurines pour s’amuser à l’occasion.

Ce sujet fut tabou pour moi pendant longtemps, jusqu’à temps que je me raisonne que ce n’était pas pire que n’importe quelle autre passion, le surf, le skate, le cinéma. Maintenant j’en parle librement aux gens, et même que souvent, ce sont eux qui viennent m’en parler. Je leur dis souvent que ce n’est pas pire que les téléromans ou télé séries qu’ils regardent à la télé, ce sont la même chose, c’est juste que l’histoire se solde avec un combat. Justement, Monday Night Raw est l’émission épisodique qui est, le plus longtemps à la télé, depuis 1993. Quand j’ai commencé mon emploi au Centre Jeunesse j’ai entendu une conversation entre 2 collègues qui discutaient de lutte et qui avaient l’air de connaitre ça autant que moi. Je me suis inclus dans la discussion et ce fut depuis ce temps un moment marquant et qui a fait que j’ai sorti du  » garde-robe » en quelques sortes. Au travail, nous sommes quasiment une dizaine qui aimons ça. Le monde a évolué, et les gens ont passé l’étape du jugement.

Depuis une vingtaine d’années j’ai enchainés les shows en direct à Montréal. Maintenant je compte bien me promener et aller voir des shows ailleurs.

Depuis longtemps je ne misais que sur la World Wrestling Entertainment (WWE). je me suis ouvert avec les années et maintenant je suis les activités des autres concurrents soit la Ring of Honor (ROH), la New Japan Pro Wrestling (NJPW), et du coin de l’oeil la EVOLVE. J’essaie de me documenter le plus possible sur ce qui s’en vient, ce qui a été, ce qui est présentement. J’ai déjà suivi l’autre concurrent majeur à la WWE, soit IMPACT WRESTLING, mieux connu sous le nom de TNA mais j’ai décroché assez rapidement, trouvant le produit de piètre qualité.

Maintenant, la WWE se classe sous 3 divisions, soit RAW le lundi, SMACKDOWN LIVE le mardi et NXT le mercredi. Pour ce qui est de NXT c’est en quelque sorte le club école de la WWE. Un mélange de recrues et de vétérans. C’est un peu comme au hockey avec la conférence de l’est, conférence de l’ouest et la ligue américaine.Chacun des 3 shows ont leur propres alignement de lutteurs et leur propre histoires à dénouements chaque semaine. Chaque show bénéficie d’un événement majeur une fois par mois. 1 pour Raw et 1 pour Smackdown Live.  Pour ce qui est de NXT, il y a un show majeur aux 2 ou 3 mois sous la forme de NXT TakeOver

SAUF, il y a un quatuor d’événements à la carte qui s’appel BIG EVENT, qui regroupe Survivor Series (Novembre), Royal Rumble (Janvier), WrestleMania (Avril) et SummerSlam (Aout), ou les 2 shows majeurs sont regroupés dans le même événement pour mousser l’intérêt de  »mon show est meilleur que le tient »

Chaque show est géré par 2 directeurs généraux. Pour Raw, il s’agit de Stéphanie McMahon et Mick Foley. Pour Smackdown Live ce sont Shane McMahon et Daniel Bryan. Pour la branche NXT il n’y en a qu’un seul et c’est l’anglais William Regal. Chaque directeur général gère sa carte comme il le veut, gère les combats, ajoute des stipulations et peut faire des échanges avec l’autre division..

Il y a aussi 2 shows mineurs soit WWE Main Event et WWE 205 Live. Main Event est enregistré avant Raw et est diffusé le jeudi. Il sert à mettre en vitrine les lutteurs avec un talent moindre ou ceux qui n’ont pas de temps d’antenne pour le show majeur. 205 Live est un émission concentré sur la catégorie de poids léger.Il est enregistré avant Smackdown Live et est diffusé le mercredi. Le champion poids léger est Rich Swann. Les amateurs de haute voltige en ont pour leur argent.

Chaque shows ont leur lots de champions. Pour la division Smackdown Live, le champion poids lourd est AJ Styles, le champion Intercontinental est The Miz, les champions par équipe sont The Wyatt Family qui regroupe le leader Bray Wyatt accompagné de Luke Harper et Randy Orton. Il y a aussi Erick Rowan, mais ce dernier s’est blessé à l’épaule et est tenu à l’écart de 4 à 6 mois donc il ne fait pas parti de l’équation pour le moment. La championne féminine de la branche bleue est l’irlandaise Becky Lynch.

NXT a comme champion le flamboyant japonais Shinsuke Nakamura et comme champions par équipe, Johnny Gargano et Tomasso Ciampa,  #DIY, pour Do It Yourself, fesant référence à leur parcours sur la scène indépendante, où il a fallu qu’ils fassent, plus souvent qu`’à leur tour, des sacrifices, avec leur famille, luttant dans des sous-sol d’églises devant une poignée de gens, dormant dans des hôtels miteux.

En dernier lieu à la division Raw, qui est pour moi, la division la plus complète et avec le plus de talent. Le champion universel est notre québécois Kevin Owens. Il règne la division de main de maitre et est un incontournable au micro. Comme champion des États-Unis, il y a Roman Reigns que les gens prennent plaisir à détester même s’il est du côté des favoris. Comme championne féminine, ils ont la bostonienne Sasha Banks.

Ce qui me mène au titre de mon billet,les champions par équipe,  l’équipe formé de Kofi Kingston, Big E Langston et Xavier Woods, j’ai nommé The New Day. Ces derniers, hier soir à minuit, ont battus le record de l’équipe des années début 90, soit Demolition, pour le plus long règne de champion par équipe, 479 jours. C’est tout un exploit quand on pense que l’équipe est formé depuis seulement 2014. C’est à dire, qu’ils ont été champion pendant presque tout le parcours depuis leur arrivées. Leur règne est dû au fait qu’il sont travaillant et qu’ils ont un bon chiffre d’affaires pour les produits dérivés. À leur arrivée, l’équipe arborait un côté plutôt spirituelle alors que les 3 afro-américains prônaient le positivisme. Plus tard, les scripteurs ont vu que les 3 hommes pouvaient jouer les comiques. C’est à ce moment que leur popularité a montée en flèche et que les gens ont embarqués dans le moule. Arborant des couleurs d’arc-en-ciel, The New Day ont toujours réussis à sortir leur épingle du jeu, autant sur le ring qu’au micro. Les 3 gaie lurons ont toujours réussis à faire sourire les plus vieux comme les plus jeune à l’aide de leur cornes de licornes ou bien de leur céréales. Nous leur souhaitons un règne encore long, mais je crois que ça s’essoufflera tranquillement avec la qualité des équipes à Raw, je pense à Cesaro et Sheamus, ou bien à Luke Gallows et Karl Anderson. The Shining Stars peuvent eux aussi venir brouiller les cartes à tout moment, avec leur superbe performance au dernier Survivor Series.

Voici ce qui conclut mon premier billet, n’hésitez pas à me lancer des sujets que vous aimeriez que j’aborde ou tout simplement, jaser et dire votre opinion 🙂